Telegram a été l’une des applications qui a enregistré la plus forte croissance de sa base d’utilisateurs après que WhatsApp a annoncé de nouvelles «conditions d’utilisation».

En seulement 72 heures, Pavel Durov, PDG et fondateur de Telegram, a déclaré que la plate forme avait enregistré un total de 25 millions de nouveaux utilisateurs, portant la base d’utilisateurs à plus de 500 millions dans le monde.

Depuis sa création en 2013, Telegram est proposé comme une alternative complète, sécurisée et privée. son fondateur Pavel Durov a profité des divers dérives de WhatsApp pour montrer aux utilisateurs que Telegram était une option plus fiable. Par exemple, lorsque le téléphone de Jeff Bezos a été piraté via un message WhatsApp, il a été parmi les premiers à parler des dangers de cette application, et il a invité les gens à essayer Telegram.
Cependant, à aucun autre moment, Telegram n’a enregistré autant de croissance du nombre d’utilisateurs que ces derniers jours, malgré le fait que son fondateur s’efforçait toujours, depuis la naissance de Telegram pour la garder en tant qu’application sûre et privée.

Une des choses que Mark Zuckerberg et Pavel Durov ont en commun est qu’ils sont nés en 1984 et qu’ils ont fondé un réseau social. alors que Zuckerberg piratait le serveur Harvard pour créer Facemash.com, Durov de l’Université d’État de Saint-Pétersbourg créait une bibliothèque en ligne appelée durov.com afin que ses collègues puissent partager des livres et des notes entre eux.

Facebook a commencé à augmenter considérablement aux États-Unis et le russe Vyacheslav Mirilashvili a découvert le projet Durov, alors il l’a appelé pour le persuader de créer un réseau social en Russie. Ce réseau social a été fondé en 2006 sous le nom de VKontakte (VK), et à la fin de 2007, il comptait déjà trois millions d’utilisateurs.

Comme Facebook, VK est né en tant que réseau social pour les étudiants, mais il n’a pas fallu longtemps aux Russes pour y créer leur compte personnel.

En 2010, VK était classée deuxième en tant que plate-forme de distribution de musique illégale, selon les données de la Recording Industry Association of America. Cependant, Pavel Durov a eu l’idée que tous les utilisateurs sont libres de partager des fichiers, donc malgré plusieurs poursuites judiciaires concernant cette pratique , cela n’a pas pu l’arrêter

Deux ans plus tard, après un processus électoral en Russie au cours duquel des millions de personnes ont dénoncé des fraudes, les problèmes du VK ont commencé, dans lequel plusieurs groupes d’opposition ont été créés, ce qui a conduit le Service fédéral de sécurité (FSB) à demander à Pavel Durov de les interdire de son réseau social.

EN 2014, Durov est de retour dans la polémique en refusant de remettre les données personnelles des utilisateurs au FSB et de bloquer des pages au sein de son réseau social. Cette position a attiré l’attention du public en Russie sur Durov, Suite au contraint des investisseurs et des dirigeants de premier plan; ce dernier a demandé son départ en tant que PDG de sa propre entreprise.

“les alliés de Poutine” ont acquis 88% des actions de VK, et le fondateur a quitté la Russie. Cette année-là, son réseau social a atteint 270 millions d’utilisateurs.

Comme je l’ai mentionné, Telegram a commencé ses activités en 2013, un an avant que Durov ne quitte la Russie. Pavel Durov et son frère Nikolai ont commencé à développer Telegram comme une alternative sûre aux pressions du gouvernement sur les services Internet et le réseau social Durov.

Pour faire de Telegram une application sécurisée, Nikolai Durov a créé son propre cryptage connu sous le nom de MTProto, et ils ont décidé que Berlin serait le siège de Telegram, même ‘est aujourd’hui son siège est à Dubaï.

Bien que le fondateur n’ait jamais mentionné combien d’argent il a consacré à l’application, il a toujours clairement indiqué qu’il utiliserait ces économies pour rendre Telegram gratuit et qu’il ne vendrait l’application ou les données utilisateur à aucune entreprise ou gouvernement.

Durov a été critiqué par les politiciens pour avoir accusé Telegram d’être un outil de communication entre terroristes. En 2018, le FSB a intenté une action en justice contre Telegram pour avoir refusé de remettre les clés de cryptage des conversations entre deux suspects dans l’attaque terroriste contre le métro de Saint-Pétersbourg en 2017.

Telegram a perdu la bataille et a été condamné à une amende, refusant de coopérer avec le FSB, ce qui a entraîné des plantages de l’application en Russie. Malgré cela, Durov a déclaré qu’il préférerait empêcher Telegram d’opérer en Russie plutôt que de devoir violer la promesse de confidentialité de ses utilisateurs.

Heureusement, l’interdiction de Telegram a été levée en 2020 en Russie, car malgré les tentatives du FSB de bloquer les adresses IP et VPN, ils n’ont pas rendu le service vraiment inaccessible.

En décembre 2020, Pavel Durov a annoncé que ses économies Telegram avaient expiré, mais ce ne serait pas une raison pour vendre les données des utilisateurs. Au lieu de cela, Telegram disposera bientôt de fonctionnalités distinctes que les utilisateurs et les comptes professionnels pourront acheter, et il a déclaré que les chaînes publiques contiendraient des publicités, de sorte que même les gestionnaires de ces chaînes pourront gagner de l’argent grâce à ce programme publicitaire, mais il a souligné qu’à tout moment les données des utilisateurs seront utilisées pour diffuser des publicités. Personnalisé et la promesse de confidentialité ne sera jamais violée.

Voir aussi les articles suivants :