Il semble que le smartphone ne durera pas longtemps dans le futur ! l’alternatif et chez Ray-Ban

Avec les progrès technologiques  atteints en 2022,  le smartphone est considéré comme un outil routinier et dévolu , et nous aspirons à aller plus loin, comme les écrans de télévisions intelligents, les voitures autonomes et autres, dans ce nouveau article, nous parlerons des lunettes intelligentes Ray-Ban qui feront de l’industrie des smartphones une chose du passé !

Ray-Ban

Le test des lunettes Ray-Ban a été lancé en avril 2022 avec le soutien de Meta Corporation et les lunettes se sont avérées être un succès sur le marché.

Les lunettes Ray-Ban se présentent sous la forme de trois technologies réunies en une : une caméra Snapchat, un casque Bose et la dernière technologie Facebook avec des capteurs tout autour.

Les avantages des lunettes connectées Ray-Ban :

1- Nous évoquons tout d’abord les appareils intégrés aux lunettes intelligentes Ray-Ban.Les lunettes disposent d’un microphone, d’une caméra, d’un haut-parleur et d’un appareil Bluetooth.

2- Les lunettes se caractérisent par un verre de haute qualité et ne sont pas seulement pour vous protéger des rayons du soleil ou comme apparence.

3- Vous pouvez connecter des lunettes Ray-Ban à votre téléphone ou à votre ordinateur via Bluetooth, et vous pouvez utiliser le haut-parleur intégré à l’intérieur des lunettes pour écouter de la musique  ou des conversations vocales.

4- Vous pouvez démarrer des conversations et passer des appels directement depuis vos lunettes, car elles contiennent un microphone, et vous pouvez également lancer des commandes vocales.

5- L’appareil photo intégré à l’intérieur des lunettes vous permet de prendre des photos ou d’enregistrer des vidéos d’une durée de  30 secondes, et vous pouvez les lire directement sur votre téléphone via l’application Facebook View, et les lunettes se transforment en point d’accès en utilisant Wi-Fi Direct .

6- Vous pouvez contrôler le contenu audio via une pièce tactile à droite de la branche des lunettes, et cela représente un écran tactile intelligent.

Finalement  les lunettes Ray-Ban représentent le meilleur exemple du progrès technologique que nous avons atteint et de cette façon, il semble que le smartphone ne durera pas longtemps à l’avenir.

Voir aussi ces articles :

La nouvelle puce qui s’implante dans votre peau et vous permet de payer avec votre main sans carte

Walletmor est une entreprise qui s’appuie sur la technologie NFC pour créer un système de paiement sous la peau, qui nous permettra d’aller n’importe où et de passer la main au lecteur pour effectuer des paiements.

Nous sommes en face  à de nouveaux progrès technologiques qui pourraient commencer à émerger. Il s’agit d’une petite lumière LED placée sous la peau qui s’allume instantanément et vous permet d’effectuer n’importe quel paiement, comme s’il s’agissait d’une carte. Un utilisateur qui a déjà utilisé cette technologie explique : « Cette procédure fait autant mal que ça fait mal quand quelqu’un vous pince la peau.

Le PDG de l’entreprise qui a fabriqué cette soit disant puce, ajoute qu’il est totalement sûr, a l’approbation réglementaire, elle fonctionne immédiatement après l’implantation et reste fermement en place. De plus, elle dure indéfiniment et ne nécessite pas de batterie ni aucune autre source d’alimentation. La société affirme avoir déjà vendu plus de 500 puces.

La technologie utilisée par Walletmor est le NFC, un système de paiement sans contact pour smartphone. D’autres implants de paiement reposent sur l’identification par radiofréquence (RFID), la technologie que l’on trouve couramment dans les cartes de débit et de crédit physiques sans contact, ou dans nos puces pour animaux de compagnie.

La puce Walletmor, qui pèse moins d’un gramme, se compose d’une micropuce et d’une antenne enfermées dans un biopolymère, un matériau naturel similaire au plastique. Dans cet esprit, nous supposons que ces substances sont parfaitement compatibles avec notre peau et nous serons exempts de problèmes d’allergie.

Cependant, le problème avec ces puces est de savoir si à l’avenir elles seront plus avancées et remplies de données privées. Mais sûrement avec le temps, il progresseront  et il grandiront  davantage et nous aurons une pièce d’identité ou un passeport COVID à l’intérieur, par exemple.

WhatsApp en 2022 : 10 options que nous attentions tous et qui arriveront dans l’application

Depuis son lancement, WhatsApp est resté l’une des applications de messagerie instantanée les plus utilisées sur le marché. Cet outil nous fournit de nombreuses fonctions pour faciliter la communication avec des personnes de différentes parties du monde et rendre nos conversations plus dynamiques, il nous permet également de partager des fichiers et du contenu multimédia, mais il existe d’autres fonctions que nous attendions depuis longtemps.

Au cours de cette année 2021, WhatsApp  a mis en place de nouvelles fonctions qui ont contribué à rendre son service plus accessible, pratique et attrayant pour ses utilisateurs, et nous espérons qu’en 2022 la plate-forme inclura de nouvelles fonctions. dont voici la liste :

1- Interagir avec les emojis dans les messages :

Comme Facebook Messenger et Instagram, les emojis peuvent devenir un élément d’intégration dans les outils WhatsApp, afin qu’ils puissent être utilisés pour répondre à n’importe quel message reçu.

2- Le temps de connexion n’est affiché que pour certains contacts :

Bien que WhatsApp vous offre jusqu’à présent trois options pour vous cacher lorsque vous êtes connecté (personne, mes contacts, tout le monde), il est prévu que d’ici 2022 une nouvelle option sera incluse Où les utilisateurs peuvent décider qui  dans leurs contacts ne pas les voir en ligne.

3- Transformer des notes vocales en texte  :

WhatsApp pourrait créer une fonction qui traite les notes vocales et les convertit en texte, afin de faciliter la compréhension du message et de tirer parti de la transmission de ce contenu. Actuellement, cela peut être fait avec des applications tierces.

4- Discussions de groupe personnelles :

Cette fonctionnalité permettra aux utilisateurs de configurer des discussions de groupe avec des emojis et des autocollants.

5- bulles sonores :

Si cette fonction est implémentée, un utilisateur qui reçoit un mémo vocal en dehors du chat peut l’écouter via une bulle popup sans avoir à accéder au chat.

6- Canaux unidirectionnels :

Comme celui de Telegram, des administrateurs puissent envoyer des informations à plusieurs utilisateurs, mais ces derniers ne peuvent pas répondre,  que lire.

7- Plusieurs appareils, y compris les téléphones portables

Actuellement , il peut être utilisé sur de nombreux ordinateurs sans dépendre du téléphone mobile, mais idéalement, il peut également être utilisé à partir de différents téléphones mobiles, tout en maintenant la sécurité (avertissement toujours du nombre d’appareils connectés).

8- Optimisation du système de sauvegarde

Pour inclure  plus d’options, pas seulement Google Drive ou iTunes, qui misent toujours sur le cryptage.

9- Définir la qualité de l’image et de la vidéo au moment du partage

Ainsi, nous pouvons déterminer le niveau de compression et ne pas perdre trop de qualité lorsque cela est nécessaire. Bien qu’aujourd’hui vous puissiez envoyer n’importe quel fichier en tant que document, sans perte de qualité.

10- Afficher la miniature du contenu 

Lors du chargement des liens dans le nouveau WhatsApp Web , une fonctionnalité qui manque dans la version multi appareil.

Ce ne sont là que quelques-uns de nos souhaits, bien que nous sachions déjà à travers les rumeurs que bon nombre de ces options sont en cours d’élaboration.

Voir aussi ces articles :

L’application Facebook va-t-elle changer ou disparaître de votre téléphone après le nouveau nom Meta ?

Mark Zuckerberg a annoncé hier que Facebook allait changer. L’entreprise veut donner un nouveau souffle à tout ce qui comprend le mot Facebook et a changé le nom de la société mère. Facebook n’est pas seulement le nom du réseau social le plus important au monde, c’est aussi le nom de l’entreprise qui gère le réseau social, WhatsApp, Facebook et un grand nombre d’entreprises. Facebook porte désormais le nom Meta, ce qui a incité de nombreux utilisateurs à poser de nombreuses questions :

Le nom de l’application Facebook change-t-il en Meta ?
Non, à partir de maintenant, vous n’aurez plus de compte Meta au lieu d’un compte Facebook. Ce qui a changé, c’est le nom de la société mère et non le nom du réseau social. Facebook continuera d’être un réseau social tout en conservant son nom, ses applications et son design.

Ce qui change, c’est le nom de l’entreprise qui comprend tout. Jusqu’à présent, le réseau social et l’entreprise qui s’en sont occupés partagent tous un nom. Maintenant, ça change et la société qui s’occupera de tout s’appelle Meta.

Meta sera responsable de la gestion de Facebook (le réseau social), d’Instagram, de WhatsApp et du reste des activités et des petites entreprises de l’entreprise. Mais non, les réseaux sociaux ne subiront pas de changements dus au changement de nom.

Le métavers est ce que Mark Zuckerberg a appelé la prochaine étape de l’ère numérique. Cela va au-delà des téléphones portables et d’Internet tels que nous les connaissons. Avec les problèmes auxquels Facebook a été confronté ces dernières années, l’expansion vers de nouveaux canaux commerciaux a été compliquée. Par conséquent, la société a changé son nom de Facebook en Meta.

Votre compte Facebook restera le même et l’application ne changera pas de nom, de même pour WhatsApp et le reste des autres applications Facebook. La vérité est que le changement de Meta est au niveau commercial et aura peu d’impact sur les utilisateurs qui utilisent les services de Facebook qui est maintenant Meta.

Voir aussi ces articles : 

Un nouveau virus très dangereux infecte des millions de téléphones

FluBot, est un cheval de Troie Android dangereux qui se propage via des messages texte dans le but d’installer des applications malveillantes sur notre téléphone mobile, et qui agit comme une passerelle vers diverses escroqueries par phishing.
Tout commence par un message. Selon les autorités néo-zélandaises, la victime reçoit un SMS avec un lien l’invitant à installer une application ou une mise à jour de sécurité. Une fois que la victime a cliqué sur le lien et installé l’application malveillante à son tour, elle commencera à bombarder l’utilisateur de notifications concernant un virus supposé qui a infecté le téléphone. C’est là que l’arnaque commence à devenir plus sophistiquée, car l’application malveillante prétend que ce virus, surnommé « FluBot », est un logiciel espion dangereux pour lequel il n’y a qu’un seul remède : installer une mise à jour de sécurité supposée.

Bien sûr, cette supposée mise à jour de sécurité ne supprimera pas « FluBot » de nos appareils, mais elle ouvrira les portes à toutes sortes de phishing, et finira par accéder à nos coordonnées bancaires. Comme si cela ne suffisait pas, ce cheval de Troie a la capacité d’accéder à notre liste de contacts afin de s’étendre encore plus.
Au cas où vous vous poseriez la question, se protéger ne consiste pas à avoir un antivirus sur son Android mais à savoir où l’on clique et ce que l’on télécharge sur son téléphone portable. Dans ce cas, la recommandation est unanime : soyez très prudent avec les SMS que vous recevez. Gardez à l’esprit que ce cheval de Troie s’est répandu dans la moitié de l’Europe et même en Australie et au Japon.

Si vous recevez un message suspect, ne cliquez sur aucun des liens ci-joints. Si vous cliquez sur le lien, il est préférable de remettre votre téléphone portable en mode usine (réinitialiser ), puis modifier les mots de passe de tous vos comptes les plus sensibles.

Voir aussi ces articles: 

Le 30 septembre, des millions de vieux téléphones portables, ordinateurs, consoles ou téléviseurs pourraient cesser de se connecter à Internet.

Dans une semaine, des millions d’utilisateurs d’anciens appareils pourraient avoir une mauvaise surprise : leurs téléphones portables ou ordinateurs ne pourront pas se connecter à de nombreux services et pages Web essentiels.

Sur Internet, la sécurité est un élément primordial , donc pour maintenir un minimum de données, un message  est lancé de temps à autre : si les anciens appareils ne sont pas mis à jour, ils ne seront pas autorisés à se connecter à Internet.

L’une de ces alarmes se produira la semaine prochaine, le problème est que, même si vous souhaitez mettre à jour votre appareil , il n’y a pas de correctif de mise à jour. Donc à partir  Le 30 septembre, des millions de vieux téléphones portables, ordinateurs, consoles ou téléviseurs pourraient cesser de se connecter à Internet.

Tel que rapporté par Business Insider, l’expert en sécurité Scott Helm a averti que dans une semaine, 30% des téléphones portables Android pourraient commencer à afficher des erreurs de connexion. Aussi vieux iPhones, ordinateurs Mac, PC, consoles comme Nintendo 3DS ou PS3, téléviseurs, réfrigérateurs, haut-parleurs intelligents… que se passe-t-il ?

Selon Tom’s Guide, le problème vient d’un certificat de sécurité appelé DST Root CA X3 qui expire le 30 septembre.

Il s’agit d’un certificat largement utilisé par les services et les pages Web pour établir une connexion sécurisée entre un appareil et un serveur fourni par le Web.

Il existe déjà un certificat alternatif, ISGR Root X1, qui est valable jusqu’en 2035, mais pour pouvoir l’utiliser, il est nécessaire que les appareils plus anciens le reconnaissent, via une mise à jour du firmware.

Le problème est que de nombreuses personnes ne sont pas habituées à mettre à jour leurs appareils (ce processus n’est pas toujours automatique, en particulier dans les anciennes technologies), et dans d’autres cas, leur ancien appareil mobile ou téléviseur peut ne pas disposer du firmware mis à jour.

Et que se passera-t-il si votre appareil n’a pas le certificat mis à jour le 30 septembre ? Eh bien, de nombreux services et sites Web qui utilisent des connexions sécurisées, de Netflix aux pages de banques, de magasins en ligne, etc., afficheront une erreur de connexion et vous ne pourrez pas y accéder.

Voici les systèmes d’exploitation qui expireront le 30 septembre :

– Téléphones et tablettes fonctionnant sous Android 2.3.6 Gingerbread ou inférieur

– Ordinateurs Mac avec macOS 10.12.0 ou inférieur

– iPhones et iPads fonctionnant sous iOS 9 ou inférieur

– Ordinateurs exécutant Windows XP Service Pack 2 ou inférieur

– PS4 avec firmware 5.0 ou inférieur

– Nintendo 3DS

-PS3

 vous pouvez voir la liste complète des appareils expirés : ici 

Voir aussi ces articles :